Découvrir et apprendre à cuisiner le miso

Découvrir et apprendre à cuisiner le miso

04 février 2019

Dans cet article, j’avais envie de partager avec vous l’une de mes recette originales utilisant le miso de Danival !
Cet ingrédient incontournable de la cuisine asiatique souvent méconnu du grand public…
En avez-vous déjà entendu parler ?!  Mais surtout, l’utilisez-vous dans votre cuisine ?
Pas besoin d’être un chef cuistot asiatique, le miso peut tout à fait s’utiliser et assaisonner nos recettes les plus traditionnelles… Je vous explique tout cela !…
 

Le miso, quesako ?

 
Pour la petite histoire, il faut savoir que le miso est une pâte réalisée à partir de la fermentation de haricots de soja et de sel de mer.  Elle est riche en sodium et potassium.  
Grâce au processus de fermentation, on obtient alors une pâte au goût salé, très aromatisée, parfaite pour twister vos plats !
Autre point positif de ce condiment, il se conserve extrêmement bien ( sans problème 6 mois au réfrigérateur ), testé et approuvé par mes soins ^^ !
 
Dans le commerce et plus particulièrement dans la gamme Danival, il en existe différentes sortes :
  • le miso blanc,
  • le miso d’orge
  • ou encore lie miso de riz,
allant de la couleur marron très foncé à une couleur jaune claire !  

Son goût salé est parfait pour remplacer le sel encore souvent considéré comme mauvais pour la santé.
Alors, pourquoi ne pas tenter d’en mettre une cuillère à soupe dans une votre recette habituelle de soupe au potiron maison ?

 

PENNE AU BOK CHOY A LA SAUCE MISO ET NOIX DE CAJOU






Dans cette recette, j’ai choisi de cuisiner des légumes, eux-aussi méconnus, parce qu’en France, les mois d’hiver, entre le chou rouge, les choux de Bruxelles ou encore les navets, …
Ca ne fait pas rêver ! Voici mes conseils pour varier les plaisirs !

Le bok choy ou pak choi (selon les commerces) ?  
Ce petit légume de la famille des choux à la forme proche de celle du céleri est originaire de Chine, mais il se cultive maintenant chez nous.  
On le trouve de novembre à janvier sur les étals de marchés, dans les épiceries asiatiques et de plus en plus dans les commerces.
Ma petite astuce c’est de les choisir assez petits car c’est beaucoup plus joli lors du dressage de votre assiette !

Les champignons “shiitakes” !  
Ce mot ne vous parle peut-être pas, pourtant il s’agit du deuxième champignon le plus cultivé dans le monde, dont à nouveau la Chine en est le plus grand producteur.  
Pour les reconnaître, ils sont légèrement marrons et ont une forme plutôt irrégulière.
Si trouver des shiitakes se relève être pour vous un défi, dans la recette, vous pouvez tout à fait les remplacer par d’autres variétés de champignons plus courantes et de saison, telles les pleurotes ou champignons de Paris !
 
Et voici un dernier petit conseil façon “Les trucs et astuces de Barbara”:
Pour laver les champignons, il est préférable d’utiliser un pinceau ou une brosse spéciale pour enlever la terre ou simplement de les éplucher (les champignons de Paris), mais surtout ne les mettez pas sous l’eau afin qu’ils puissent garder toutes leurs propriétés nutritives et leur texture.  

Avis à tous les amateurs et accros à la crème fraîche !  
Dans cette recette, je vous explique comment réaliser une sauce à base de noix de cajou et miso que l’on doit laisser tremper dans l’eau minérale et mixez !  
Le résultat obtenu peut aisément remplacer la crème fraîche grasse et lourde ou varier tout simplement vos habitudes alimentaires.
Riche en magnésium, cuivre et phosphore, pauvre en sel, elle sera bien meilleure pour votre corps ! A bon entendeur !...

Cette crème aux noix de cajou et au miso a un aspect très liquide qui peut surprendre, mais pas d’inquiétude elle se transforme en une sauce crémeuse une fois chauffée dans une poêle !  Vous verrez c’est magique ^^
Facile et rapide à préparer, elle peut se cuisiner de plein de façons différentes, par exemple en remplacement de la crème fraîche dans les pâtes carbo ou dans une quiche aux légumes par exemple !  A vous de jouer !

Voici donc ma recette, j’espère qu’elle vous plaira et surtout vous donnera le goût de cuisiner de plus en plus le miso !




 
Ingrédients pour 4 personnes :
 
  • 250 g de pâtes (j’ai choisi des pennes)
  • 50 ml d’huile de tournesol bio
  • 20 à 25 champignons shiitakés (ou une autre variété de champignons)
  • 100 ml de sauce soja
  • 6 bok choys/ paks choi
  • 50 g de noix de cajou naturel (préalablement trempées dans 250 ml  d’eau minérale - au minimum 1h- idéalement 1 nuit - égouttez et rincez).
  • 250 ml l’eau minérale
  • 2 cuillères à soupe de miso de riz Danival
  • 2 gousses d’ail
  • le jus d’1/2 citron
  • quelques pincées de poivre
  • quelques graines de sésame et sésame noir (optionnel/pour la garniture)
 
Préparation :
 
  1. Commencez par nettoyer les bok choys à l’eau et les shiitakés à l’aide d’un pinceau pour enlever la terre.
  2. Coupez les bok choys en 4 dans le sens de la longueur, en prenant le soin d’enlever l’extrémité de la tige qui risquerait d’être trop dure à manger…
  3. Emincez les champignons et hachez finement la gousse d’ail.
  4. Dans une poêle, faite chauffer l’huile de tournesol et la sauce soja, ajoutez l’ail et laissez chauffer le tout pendant 2/3 minutes à feu doux.
  5. Ajoutez ensuite les bok choys et laissez cuire à feu doux pendant environ 15 à 20 minutes.  Veillez à les retourner pour les faire dorer sur chacun des côtés. Réservez les dans une assiette et laissez le mélange huile/soja dans votre poêle.
  6. Enfin dans la même poêle ajoutez les shiitakés et laissez les réduire pendant environ 10 minutes à feu moyen.  Réservez également.
  7. Pendant ce temps, dans une casserole, faites bouillir de l’eau salée pour y cuire vos pâtes en suivant les instructions de cuisson indiquées sur la paquet.  Égouttez et réservez.
  8. Pour la sauce miso et noix de cajou, mettez dans votre mixer les noix de cajou (ramollies par le trempage), le miso, 1 gousse d’ail, le jus de citron et l’eau. Mixez le tout pendant environ 1 minute à vitesse maximale.  
  9. Poivrez à votre convenance  (Inutile de saler grâce au miso et à la sauce soja ! )
  10. Pour terminer, versez votre sauce cajou/miso dans la poêle et faites épaissir à feu doux.  Une fois qu’elle est chaude, ajoutez-y les pâtes et mélanger bien à l’aide d’une cuillère en bois.

Il ne vous reste plus qu’à dresser.  D’abord les pâtes crémeuses, ensuite les champignons et enfin les bok choys. 
Saupoudrez de sésame et c’est prêt !



Article et photos réalisés par Barbara, auteure du blog Green & Pepper Food
 

 

Ajouter un commentaire