La néo-popote sur le trail en Aubrac

La néo-popote sur le trail en Aubrac

20 juin 2018
Engagée dans l’alimentation biologique depuis 1990 et située au Moulin d’Andiran sur un site naturel Natura 2000, en plein cœur du Sud-Ouest, DANIVAL confirme son partenariat, pour la deuxième année consécutive, pour le trail en Aubrac 2018.

Le trail en Aubrac, ce sont des parcours exceptionnels en plein cœur de l’Aubrac ; une nature sauvage respectée ; près de 2 500 participants et 250 bénévoles ; des courses allant de 10 km à 54 km ; un patrimoine historique à découvrrir sur les traces des buronniers ; une ambiance verdoyante, authentique et familiale ; des ravitaillements gourmands et bien fournis … autant de raisons qui ont convaincu DANIVAL de soutenir cet évènement sportif 100% nature, depuis 2016.

Pour celles et ceux qui auront la chance de participer au trail en Aubrac, vous découvrirez notamment les POKIBIO de DANIVAL, des compotes de fruits 100% bio conditionnées en gourdes plastiques recyclables, proposées sur les ravitaillements et à l’arrivée des courses.

Pour les plus curieux et pour les amoureux du trail, nous sommes allés à la rencontre de Kevin Bertrand ( organisateur du trail en Aubrac, et fils du fondateur du trail en Aubrac – Gilles Bertrand ), qui vous livre dans cette interview tous les secrets de ce Trail authentique, et son affinité avec l’alimentation biologique depuis sa plus tendre enfance.


 
Bonjour Kevin,
 

Depuis quand existe le trail en Aubrac ?

Le trail en Aubrac est né en 2000. Et jusqu’en 2005, le départ était donné à Laguiole ( côté Aveyron ).
Depuis 2005, le trail en Aubrac est organisé dans le petit village de Nasbinals, afin qu’il se déroule en plein coeur de l’Aubrac, plus rustique, plus authentique, plus terroir.

Gilles Bertrand a crée le trail en Aubrac car il est tombé amoureux du territoire de l’Aubrac, qui est tout simplement exceptionnel, et il n’existait pas de trail à l’époque dans cette zone géographique.

Son souhait était donc de créer un trail 100% nature, qui permette à la fois aux coureurs de découvrir l’Aubrac au travers de parcours exceptionnels, et à leur entourage de passer un bon moment dans ce cadre idyllique, tout en développant le tourisme vert et le tourisme sportif.
Cette année, nous organisons la 18ème édition.

 
 
Quel est le charme de ce trail d’après vous ?

Le charme du trail en Aubrac vient tout d’abord des paysages uniques qu’on ne retrouve nulle part ailleurs.
Tout au long des parcours, on y découvre pleins de belles choses variées : des lacs, des forêts, des grands Alpages… et on approche même les jolies vaches de l’Aubrac de près !

On y découvre un vrai terroir, et on se croirait même sur une autre planète… très verte , sur laquelle on se sent de suite bien.
Quand on court sur les chemins des buronniers, on se concentre sur l’essentiel : la course, la découverte, le patrimoine de l’Aubrac.

Ce qui différencie ce trail des autres, c’est que c’est un Trail rustique, nature, terroir, familial, qui plaît à tout public. Les gens viennent en famille, pour courir, mais aussi pour visiter le coin et profiter du paysage, de la nature, du bien-être des lieux .
Ils restent en général quelques jours de plus après le trail, ou du moins, ils se font la promesse de revenir l’année prochaine et de rester plus longtemps :)

 
 
Combien y-a-t-il de participants chaque année au trail en Aubrac ?

Nous comptons 2 500 participants chaque année.
Pour l’édition 2018, nous estimons qu’il y aura 2 700 participants, ce qui prouve que le trail en Aubrac a sa petite renommée dans l’univers du trail.

 

Combien y-a-t-il de bénévoles ?

Nous avons 250 bénévoles qui nous aident à l’organisation du trail en Aubrac.
Le noyau dur des bénévoles vient de Lyon, car ils participent pour la plupart aux autres trails que nous organisons, comme le trail des Templiers à Millau qui est plus connu que le trail en Aubrac.
Derrière ces bénévoles se cachent des associations telles que les Club de judo, de tennis de table, des écoles, etc.
Nos bénévoles sont heureux de participer à l’organisation des trails car ils passent des moments sympas, des moments de convivialité, d’entraide et de partage.
L’organisation d’un trail se concentre sur deux temps forts, en plus de quelques réunions d’échange et de préparation au cours de l’année :
le samedi pour remise des dossards, et le dimanche pour la course.
Depuis quelques années déjà, toutes les inscriptions se font en ligne, ce qui nous permet d’anticiper et de mieux estimer les besoins matériels et humains dont on a besoin : commande des dossards, t-shirts, médailles, vivres pour les ravitaillements, etc.

 
 
Le Trail en Aubrac est-il un trail accessible à tous ? Quelles distances proposez-vous ?

Le trail en Aubrac est un trail très accessible puisqu’il s’adresse à tous les traileurs, du plus novice au plus confirmé.
Nous proposons 6 parcours au total, il y en a donc pour tous les niveaux et pour tous les profils.

Du plus long au plus accessible, vous pouvez vous inscrire sur  :
L’Aubrac circus - 54 km
Le Marathon des burons - 44 km
Le Cap Aubrac - 29,5 km
Le Trail des Capucins - 17,2 km

Le Trail des Corrals - 12,4 km
La Capucine – 10,2 km

Le KD’ trail - 10,2 km ( pour les cadets de 16 ans ).
 
Nous proposons même :
- un parcours en relais sur le 44 km : Le Pass’Aubrac à 2-3 ou 4 coureurs
- une randonnée pédestre sur le 10,2 km : la Capucine
 
Ça permet à tous, et même aux jeunes cadets de 16 ans de faire leur course pendant l’évènement et de profiter d'un bon moment en famille.
La multiplication des parcours est le succès du trail en Aubrac, car en plus de développer le tourisme sportif, il permet de développer le tourisme vert en famille.
 
 
Accueilliez-vous des personnalités du trail ? Si oui, qui sont les grands coureurs que vous avez accueilli ?

Chaque année, il y a des personnalités du trail qui sont dans le top 10, top 20 des meilleurs traileurs français.
Nous n’envoyons pas d’invitation pour les inciter à venir, ils s’inscrivent spontanément au Trail de l’Aubrac, ce que nous préférons finalement car plus authentique.

Nous avons eu le plaisir d’accueillir Denis Clerc ( alias Zinzin reporter ) l’année passée. C’est pour lui un retour aux sources, puisque le trail en Aubrac a été son premier trail, et lui a donné l’envie de continuer ;)
Depuis, il en a fait des trails et des ultra-trails ! C’est super de penser que le trail en Aubrac a été sa première expérience dans sa carrière de traileur.

 
 
Pour vous, le trail c’est forcément bio ?

Le trail est un sport qui s’exerce en pleine nature.
Forcément, les sportifs qui pratiquent le trail ont une sensibilité plus forte pour la nature et pour l’environnement.
Ils partagent d’autres valeurs que le sport, ils font aussi attention à leur alimentation dans le cadre de leur préparation physique.

 
 
Qui sont vos partenaires ? Et vos partenaires bio ?

De façon générale, dans l’univers du sport, je dirais que les marques d’alimentation biologique, n’ont pas encore fait leur place…  
Certainement du fait que les marques bio sont des petites entreprises et qu’elles ne souhaitent pas matraquer leurs consommateurs à coups de publicités.

Nous avons 8 partenaires sur le trail en Aubrac :

- Fenioux, le spécialiste de la nutrition sportive au naturel ( la marque propose quelques produits certifiés biologiques )
- Saint Yorre, fournisseur des bouteilles d’eau minérale gazeuse,
- Nature trail, le magazine dédié à la pratique loisir du trail et de la course à pied en pleine nature, distribué en kiosque tous les 2 mois,
- Des institutions locales et institutionnelles comme le département de la Lozère, la mairie de Nasbinals, la région occitanie, et une société de menuiserie et ossature en bois locale.
 
 
Souhaitez-vous développer les partenariats avec d’autres marques bio dans le futur ?

Oui, c’est une volonté forte de développer des partenariats avec des marques bio, car le trail et les courses nature attirent des sportifs qui souhaitent vivre une expérience nature, et qui font attention à leur alimentation.
Les marques bio répondent à ces attentes de naturalité et de qualité nutritionnelle.


La difficulté majeure à faire venir des marques bio sur le trail en Aubrac, est que nous nous trouvons sur un secteur où il n’y a pas beaucoup d’entreprises bio, et où il y a peu de magasins bio aux alentours aussi.
Nous avons eu l’occasion d’aborder Danival car c’est une entreprise biologique qui est sensible à l’univers du trail, et qui propose des produits bio de qualité et pratiques pour les coureurs.

 
 
Vous avez contacté Danival en 2015 pour proposer les Pokibio sur vos buvettes. Depuis 2016, Danival est partenaire du trail en Aubrac en offrant des Pokibio sur les ravitaillements.
Comment avez-vous connu Danival ?

Je consomme bio depuis des années, depuis que Danival est distribué dans les magasins biologiques en 1990 :)
Quand j’étais petit, mes parents achetaient les produits Danival dans des épiceries locales.
Et je continue à acheter et à consommer les produits Danival, dans les magasins biologiques.
Danival, le trail et moi, c’est donc un retour en enfance. Je suis baigné dans le bio et dans le trail depuis tout petit !

 
 
Consommez-vous bio personnellement ?

Oui je consomme bio à 80% de mon temps, et je cuisine beaucoup.
J’ai un cadre de vie en Aveyron qui me permet de rentrer chez moi le midi et de cuisiner. Mon bureau est basé à Millau.
Je consomme bio et je suis flexitarien, ce qui veut dire que je mange de tout et que j’alterne de temps en temps mon alimentation avec des protéines animales et végétales.

 
 
Quels conseils donneriez-vous aux participants pour bien s’alimenter avant un trail ? pendant un trail ? et après ?

Je ne suis pas le spécialiste de la nutrition sportive…
Mais en étant baigné dans l’univers du trail depuis toujours, j’ai l’occasion de discuter avec divers traileurs. 
Je constate que tous les traileurs ont un mode de vie sain : ils ont une alimentation saine tout au long de leur préparation physique, et ils ne font pas d’abus avant une épreuve.

Quand un traileur mange bien, il se sent bien pour aller courir, ce qui le motive à manger sainement par la suite.
C’est un rythme de vie, c’est une habitude.

 
Et souvent, après une épreuve, le traileur aime se faire plaisir avec une petite bière et un bon repas. C’est la récompense après l’effort !
D’ailleurs, après le Trail en Aubrac, on offre une petite bière bio qui s’appelle « La Templière ». Elle est faite en Aveyron avec des céréales locales.



Merci Kevin !

 

Ajouter un commentaire