Réussir son pique-nique bio

Réussir son pique-nique bio

11 juillet 2018

Challenge n°1 : réaliser un pique-nique bio, vegan et sans gluten qui plaise à tous ses amis
par Alice, auteure du blog Au Vert avec Lili


Je lance les invitations

C’est l’été et vous avez enfilé votre plus beau short.
Vos lunettes de soleil sont vissées sur votre nez, vos bras sont tartinés de crème solaire et vous buvez tranquillement un petit café à la terrasse d’un café.
Sous le coup d’une impulsion, sans doute liée à la bonne humeur que vous apporte la douce chaleur du soleil sur votre peau, vous envoyez un texto à une partie de votre répertoire :
« RDV samedi au parc Saint-Mitre à midi avec vos boules de pétanque. Je m’occupe du pique-nique ! »

Les réponses positives et enthousiastes ne tardent pas à affluer : la saison des pique-niques bat son plein, et vos amis comptent bien en profiter eux aussi. 
Vous vous imaginez déjà à l’ombre sous le grand pin, en train de siroter une citronnade au gingembre, et de grignoter… quoi au juste ?!
Soudain, l’euphorie laisse la place à l’appréhension : qu’allez-vous bien pouvoir éparpiller sur votre grande nappe à carreaux ?

C’est que plusieurs de vos amis mangent sans gluten, certains sont végétariens, d’autres, plus rares, sont vegan… Quant à Ludovic, il ne jure que par le bio.
La veille, vous serez au concert de Francis Cabrel à Istres, autant dire que vous ne disposerez pas d’une matinée entière pour tout préparer…
Mais dans quoi vous êtes-vous embarqué(e) ?!
Pas de panique, vous trouverez dans cet article de quoi réussir votre pique-nique bio, végétalien et même sans gluten !
Car figurez-vous que concilier santé, éthique et plaisir, c’est tout à fait possible. Même en été, même sur la pelouse, même en faisant la grasse matinée…



Je m’organise

Il peut être utile en premier lieu de vous projeter.
Où va se dérouler votre pique-nique bio ? Sur l’herbe ou sur le sable ? Au soleil ou à l’ombre ?
Essayez de visualiser la scène et d’anticiper le déroulé de l’événement.

Personnellement, je procède ainsi pour à peu près tout : un dîner en famille, des vacances à la montagne, un apéro entre collègues…
Je tente d’imaginer la scène pour m’assurer de ne rien oublier : le matériel, la nourriture, les boissons…
Où seront-ils placés ? Dans quoi seront-ils servis ?

Assurez-vous également d’avoir le nécessaire pour tout transporter puis, sur place, de tout ranger.
Pensez à mettre de côté deux ou trois poubelles pour trier vos déchets ( est-il vraiment indispensable de vous rappeler de ne rien laisser dans la nature ? ).
Oubliez les couverts en plastique ; aujourd’hui, il est possible de trouver des contenants légers réutilisables et colorés: bols, assiettes, fourchettes, serviettes, gourdes…
Car pique-niquer bio c’est une chose, pique-niquer écolo, c’en est une autre !

Si vous le souhaitez, vous pouvez également préparer des activités qui seront appréciées des adultes et des enfants : embarquez ballons, raquettes, frisbee, cerf-volant, jeux de cartes, Mölkky (mon chouchou !)...
Pensez aussi à la crème protectrice ( sans nanoparticules si possible ! ), aux chapeaux et casquettes ainsi qu’au parasol pour éviter les coups de soleil et les insolations.
Et si besoin : décapsuleur et tire-bouchon, une grande couverture ou serviette pour s’asseoir par terre, ainsi que quelques coussins ou des chaises pliantes, une lotion anti-moustiques ainsi qu’une trousse de secours au cas où, votre appareil photo…
Écrivez la liste de ce que vous souhaitez manger et faites vos courses en fonction.
Vous pouvez également déléguer si vous êtes trop nombreux : Suzanne et Christophe peuvent apporter les boissons, Géraldine un plat salé, Simon et Julien le dessert, Ludo des fruits…



Je prépare

Une fois le matériel dans le coffre de votre voiture ou le ( très grand ) panier de votre vélo, il est temps de passer en cuisine.
Si vous avez du temps la veille, vous pouvez opter pour des tartes et des quiches, des muffins ou des cakes, des makis et des rouleaux de printemps, des gâteaux et des cookies.
Les wraps, sandwichs, pâtés végétaux, salades composées et salades de fruits peuvent être préparés le matin même.
Je vous livre ma recette de muffins au quinoa, courgette et tomates séchées, qui remporte toujours un succès fou !

Ingrédients pour 6 muffins bio :

 
  • 100 g de farine de pois chiche bio
  • 40 g de farine de grand épeautre T110 bio
  • 60 g de quinoa bio cuit Danival
  • 10 g de poudre à lever bio
  • ¼ c. à café de sel
  • 100 ml d’eau
  • 80 ml d’huile d’olive bio ( on peut utiliser l’huile du bocal de tomates séchées )
  • 5 tomates séchées bio coupées en petits morceaux
  • ½ courgette bio coupée en petits cubes

Déroulement de la recette :
 
  1. Combinez les farines, le quinoa, la poudre levante et le sel dans un saladier.
  2. Incorporez l’eau et l’huile d’olive.
  3. Ajoutez les tomates séchées ainsi que les courgettes. Mélangez bien.
  4. Répartissez la préparation dans des moules à muffins (ou, à défaut, dans un petit moule à cake).
  5. Enfournez 20 à 25 minutes dans un four préchauffé à 180° (th.6).
  6. Laissez refroidir avant de démouler.

Astuce :

Vous pouvez ajouter à votre pâte des herbes de Provence ou de l’origan, ainsi que quelques graines et les épices de votre choix !

Vous n’avez pas le temps de confectionner un grand buffet ? Danival s’occupe de tout !!
Filez au magasin bio le plus proche et remplissez votre cabas de tartinables : houmous, olivade verte, poivronnade, caviar d’aubergine que vous étalerez sur des toasts.
Le taboulé aux légumes & herbes sera prêt en quelques minutes.
Vous pouvez également placer quelques bouteilles de gazpacho rouge et de gazpacho vert ainsi que des compotées fraise et abricot dans votre réfrigérateur.
Bien frais, ils seront appréciés par les petits et les grands.

Placez votre festin dans une glacière rigide ou souple et/ou un sac isotherme avant de prendre la route !



Challenge n°1 néo-popote remporté haut la main !

Article et photos réalisés par Alice, auteure du blog Au Vert avec Lili
 

Ajouter un commentaire